Validation-invalidation des stages

POUR LES STAGES CHEZ LE PRATICIEN ou en SASPAS, il est obligatoire de rendre au secrétariat la convention de stage signée par le maître de stage et l’interne, légalement AVANT le début du stage. Sans convention, le stage n’a pas de reconnaissance officielle : il ne peut être validé ; le maître de stage non indemnisé et l’interne non payé !

Durée : La durée du stage est d’un semestre. Lors de circonstances particulières prévues par la législation (maladie, grossesse), un stage peut sur le plan réglementaire (sous conditions pédagogiques respectées) être validé à partir de quatre mois minimum de présence effective.

La validation du stage est proposée par le chef de service ou le maître de stage des universités et sous réserve que toutes les gardes hospitalières aient été effectuées et validées. Elle est transmise au coordonnateur local du DES par délégation du coordonnateur régional qui émet un avis soumis au doyen.

La validation du stage par le directeur de l’UFR doyen de la faculté – est subordonnée à la remise à la scolarité, par l’interne, de l’évaluation du stage par l’enseignant responsable, et de l’évaluation du terrain de stage par l’interne.

Un stage non validé en phase socle ne permettra pas de passer en phase d’approfondissement.

En cas de non validation un ou deux stages supplémentaires en phase socle seront prescrits par la commission locale de coordination. Si les deux stages ne sont pas accomplis en deux années universitaires, une orientation en dehors du DES de médecine générale sera nécessaire.