S’inscrire en année recherche

  • Article R632-14
  • Arrêté du 4 octobre 2006 définissant les modalités d’organisation de l’année de recherche durant le troisième cycle des études de médecine, d’odontologie et de pharmacie modifié par l’arrêté du 21 janvier 2016

Au cours de leur formation, les internes en médecine peuvent bénéficier, en tenant compte de la qualité de leur projet de recherche, d’une année de recherche dont les modalités d’organisation ainsi que le nombre de postes offerts chaque année sont fixés par arrêté des ministres chargés du budget, de l’enseignement supérieur et de la santé. Les stages effectués au cours d’une année de recherche ne sont pas pris en compte dans les obligations de formation pratique prévues pour chaque diplôme d’études spécialisées et chaque diplôme d’études spécialisées complémentaires.

Elle permet tout en étant rémunéré par un salaire moyen d’interne de préparer un master ou un doctorat. Les internes qui ne peuvent prétendre au bénéfice de l’année recherche ont la possibilité de demander une disponibilité pour « études et recherches ».

Au cours de l’année recherche, les internes sont mis en disponibilité par le directeur général du CHU. Ils perçoivent une rémunération égale à la moyenne des émoluments alloués aux internes de 2e et de 3e année. Ils ont la possibilité de prendre des gardes.

Seule la qualité du projet de recherche sera prise en compte dans la sélection des candidats. Le critère du rang de classement aux ECN est abandonné. Il n’existe plus de notion de quotas par promotion d’internes, mais un quota annuel pour l’ensemble des internes, quelle que soit leur promotion ECN. Les internes postulent directement pour l’année universitaire suivante. Le projet de recherche doit donc être opérationnel au moment du dépôt de candidature (autorisation d’inscription en M2 ou thèse de science, stage de laboratoire trouvé, etc.). En cas d’échec, il est possible de postuler plusieurs années de suite.

La demande d’Année Recherche doit être faite auprès de la scolarité avant mi-mars de l’année N-1.

L’arrêté du 21 janvier 2016 précise qu’il est désormais possible d’effectuer l’année recherche à la fin de l’internat de médecine générale, après les 3 années de stages.