Enseignements hors stages

Organisation des enseignements hors stages

La participation aux enseignements hors stages est attestée par l’attribution de CET, pour Crédit d’Enseignement Théorique.

Chaque journée de séminaire est le plus souvent organisée sous la forme de trois ateliers validant chacun 1 CET, sous réserve que l’atelier soit suivi du début à la fin.

L’enseignement a lieu pour chaque promotion en moyenne un jeudi par mois, de novembre à juin pour les internes en Phase Socle et de septembre à juin pour les internes en Phase d’Approfondissement.

Les dates sont fixées en début d’année universitaire et mentionnées sur un planning mis en ligne dans l’onglet « Enseignements > Planning et inscriptions ». En cas de besoin, il appartient aux internes de le transmettre à leurs maîtres de stage ambulatoire et hospitalier.

Pour des questions d’organisation pédagogique (réservation des salles et limites de capacités d’accueil, disponibilité des enseignants, matériel pédagogique), la pré-inscription en ligne sur la plateforme d’inscription SuperSAAS® est obligatoire pour tous les enseignements hors stages (séminaires et EDO) et engage l’interne à participe : cf. onglet « Enseignements > Planning et inscriptions ».

Validation des enseignements en stage

Les enseignements hors stages sont validés avec un minimum de 60 CET sur le DES. Un minimum de 20 CET doit être acquis pour valider la phase socle.

Les CET sont attribué :

  1. la participation aux ateliers des séminaires, dans les différents modules d’enseignement,
  2. la participation optionnelle à des EDO (Enseignements Dirigés Optionnels) et,
  3. la validation du « Parcours complémentaire » pour un minimum de 8 CET et un maximum de 20 CET. (Cf. onglet « Enseignements > Parcours complémentaire).

Le jury du DES est attentif à ce que l’enseignement suivi au cours de l’internat ait un maximum de diversité.

Pour les internes rejoignant la filière médecine générale après un droit au remords, le nombre de CET attendu est défini sur appréciation du coordonnateur au cas par cas au moment de l’intégration dans le DES de médecine générale.

Les internes qui, lors de la session d’été de validation du DES, n’auraient pas acquis le nombre de CET requis, peuvent demander au coordonnateur l’autorisation de se présenter à la session du premier trimestre des DES 3+1 de l’année universitaire suivante.

Le secrétariat du DMG pourra communiquer annuellement et en cas de besoin un récapitulatif détaillé des CET validés aux internes. Il est conseillé aux internes de tenir personnellement à jour un récapitulatif de leurs participations aux enseignements hors stages, afin de faciliter la résolution de tout désaccord.

A titre exceptionnel, après exposé de la situation motivée au coordonnateur, un interne peut demander à participer à un séminaire qui ne soit pas de son année s’il n’y a pas déjà participé. Il ne peut comptabiliser les CET correspondant à un séminaire identique.

Emargement et décompte des CET

Une feuille d’émargement est diffusée une ou plusieurs fois par atelier. La signature suppose la participation active à l’enseignement. L’interne s’engage à participer du début à la fin de la période d’enseignement.

La scolarité ne comptabilisera pas de CET :

  • pour un interne présent à un séminaire sans inscription valide sur SuperSaas® ;
  • pour un interne dont le nom a été ajouté à la main sur une feuille d’émargement, sauf mention exprès de l’enseignant responsable ;
  • pour un interne qui participerait plus d’une fois à un même enseignement. Le fait de participer à un enseignement hors stages valide UNE SEULE FOIS le(s) CET pour cet enseignement, quel que soit le nombre de participations (Ex : Atelier BU Zotero = 1 CET même si vous y participer plusieurs fois).

En cas de retard ou de départ anticipé, pour quelle que raison que ce soit, le CET ne sera pas comptabilisé. L’interne s’oblige à prendre toutes dispositions utiles pour participer et arriver en temps utile.

ATTENTION : Toute absence à un EDO pour lequel une inscription aura été prise provoquera la perte d’un CET acquis antérieurement, à titre de sanction, sauf dispense pour cause de force majeure reconnue par le coordonnateur.

La journée de l’installation organisée par l’URPS peut valider 2 CET pour la participation aux ateliers et à la plénière, uniquement pour les internes en PA1 (donc uniquement en première année de phase d’approfondissement) et lorsque le programme a pu être validé par le DMG.

Conditions pour venir en séminaires facultaires

Les internes sont libérés de l’obligation de stage pour participer aux séminaires facultaires qui font partie des obligations de validation du DES.

Les maîtres de stages libéraux et hospitaliers ont le devoir de ne pas retenir en stage les internes pour qu’ils puissent participer aux enseignements hors stages, obligatoires prévus dans le cadre du DES. En cas de refus, l’interne doit aviser le directeur du Département de Médecine Générale dans les plus brefs délais. Même dans ces conditions, un interne retenu en stage ne peut demander la validation d’un enseignement hors stage auquel il n’a pas assisté. Le chef de service ou le MSU qui ne libère pas les internes pour participer aux enseignements hors stages prend le risque que son stage soit soumis à un nouvel avis de la commission d’agrément, qui tiendrait compte de cette carence pédagogique. Pour respecter le repos de sécurité, les chefs de service des urgences sont informés des dates de séminaires et sont invités à dispenser de gardes de nuit les internes qui ont un séminaire le lendemain. Pour rappel, sur le temps d’un repos de sécurité, l’interne ne doit pas participer à une activité de soin ou une formation universitaire : c’est un temps de repos !