DES 1 (ECN 2017)

La maquette est définie par l’arrêté du 21 avril 2017.

Phase socle :

  • Un semestre aux urgences
  • Un semestre en stage ambulatoire (stage « praticiens »)
  • En cas de difficulté, un stage « médecine polyvalente » prévu dans la phase d’approfondissement hors SASPAS

Phase d’approfondissement :

  • Un semestre « médecine polyvalente » en centre hospitalier
  • Un semestre « santé de l’enfant », ambulatoire ou hospitalier (*)
  • Un semestre « santé de la femme », ambulatoire ou hospitalier (*)
  • Un semestre en stage en soins premiers en autonomie supervisée (Dit stage de 2e niveau ou SASPAS : stage autonome en soins primaires ambulatoires supervisé (SASPAS)

(*) Stages couplés possibles si offre insuffisante ; dans ce cas, un stage « libre » sera effectué


En pratique à Reims

La maquette suivante est à réaliser :

Phase socle :

  • 1 semestre aux urgences ; le stage à l’accueil des urgences pédiatriques de Reims valide la pédiatrie mais pas les urgences.
  • 1 semestre chez le praticien en stage de niveau 1 dès que possible et pas au 6e semestre (SASPAS impossible si ce stage de niveau 1 n’est pas validé). Il est indispensable de rendre la convention de stage remplie et signée par tous les praticiens à la scolarité avant le premier jour de stage.

Phase d’approfondissement :

  • 1 semestre de médecine adulte polyvalent dans un service agréé pour la MG ;
  • 1 semestre en pédiatrie ; ce stage peut être envisagé en ambulatoire ;
  • 1 semestre en gynécologie ; ce stage peut être envisagé en ambulatoire ;
  • 1 SASPAS
  • 1 semestre libre accompli de préférence auprès d’un maître de stage des universités ou dans un lieu agréé à titre principal en médecine générale dans le cas où le stage « santé de l’enfant » et « santé de la femme » serait couplé.

Un stage au CHU est possible mais n’est pas réglementairement obligatoire.

Le nombre de stages effectués au CHU de Reims est limité à trois stages.

L’Institut Jean Godinot est considéré comme un stage périphérique. Il est donc possible de faire jusqu’à trois stages au CHU et un stage à l’Institut Jean Godinot.

Un stage auprès des praticiens du Groupe Courlancy est également hors-CHU.


Compte tenu des disponibilités des terrains de stage, pour officialiser ce qui est souhaité par l’UFR de Reims en accord avec l’ARS, les règles suivantes s’appliquent en 2017-2018 :
Sauf nécessité pédagogique validée par le coordonnateur (insuffisance de formation ou stage professionnalisant par exemples),

  • Il n’est pas possible d’effectuer plus d’un stage validant la santé de l’enfant.
  • Il n’est pas possible d’effectuer plus d’un stage validant la santé de la femme.
  • Il n’est pas possible d’effectuer plus d’un stage validant les urgences.
  • Il n’est pas possible d’effectuer deux stages praticiens niveau 1 ou niveau 2
  • Il n’est pas souhaitable d’effectuer deux stages dans le même service.
  • Il n’est pas possible d’effectuer trois stages dans le même service.